Mythologies et légendes

Etes-vous "châtaignier"?


 

Chez les Celtes, le châtaignier était un symbole de virilité en raison de ses racines noueuses et on attribuait à son fruit des vertus aphrodisiaques.

Selon le calendrier celtique, si vous êtes entre le 15 et le 24 mai, ou entre le 12 et le 21 novembre, le châtaignier est votre arbre protecteur. Alors… adoptez-en un!

Mythologies et légendes

Le châtaignier, création de Jupiter

Selon une légende italienne, le châtaignier serait né de la fureur créatrice de Jupiter. Celui-ci aurait en effet transformé en arbre majestueux, le Casta Nea (chaste Nea), la dépouille de la nymphe Nea, qui préféra se donner la mort plutôt que de céder à ses avances.

Chez les Celtes, le châtaignier était un symbole de virilité en raison de ses racines noueuses et on attribuait à son fruit des vertus aphrodisiaques.

 

Les châtaignes, un lien avec l’au-delà

Les châtaignes permettraient d’entretenir un lien avec l’au-delà.

Dans certaines régions de France, en particulier dans le Sud, on mangeait autrefois des châtaignes grillées le soir de la Toussaint et on en plaçait sous l’oreiller histoire d’éloigner les revenants et de s’assurer une nuit paisible. Il arrive encore que l’on en glisse dans les cercueils pour assurer aux défunts un passage sans encombre dans l’autre monde.

Dans le Piémont, on laissait des châtaignes sur la table la veille du jour des Morts, afin que ceux-ci puissent venir s’en rassasier la nuit.

A Venise, à la Saint-Martin, lorsque les femmes démunies venaient sous les fenêtres chanter les louanges de la maison et réclamer des châtaignes pour apaiser leur faim, on voyait en elles les âmes du purgatoire.