Parler châtaigne et anecdotes

Pays de châtaignes


Hormis Châtaignier, l’un des villages de Fully, nombre de communes françaises portent un nom dérivé de «castaneum»: Castagnède, Castandet, Chastanier, Chastenay, etc.

Parler châtaigne et anecdotes

Vous reprendrez bien une châtaigne?

La Fontaine > L’expression «tirer les marrons du feu», bien que fréquemment utilisée à contresens, signifie «se donner de la peine pour le seul profit d’autrui». Elle est empruntée à la fable de La Fontaine «Le singe et le chat» dans laquelle le chat tire les marrons de la braise, «avec sa patte, d’une manière délicate», alors que c’est son compère le singe qui les croque. Le bénéficiaire n’est donc pas en finalité celui qui se brûle…

Flanquer une châtaigne > Dans le langage familier, «filer» ou «flanquer une châtaigne»à quelqu’un, c’est lui donner une gifle, une beigne, voire… un marron. Le chanteur Renaud en donne un bon exemple dans «Laisse béton»: «Y m'a filé une beigne, J'lui ai filé un marron, Y m'a filé une châtaigne, J'lui ai filé mon blouson.»

Châtaignes d’eau, de mer > Bien sûr, il y a la châtaigne que l’on rôtit, mais pas seulement. On appelle «châtaigne de mer» l’oursin du littoral européen et «châtaigne d’eau» la macre nageante, une plante aquatique vivace.

Arbre tutélaire > Vous êtes né entre le 15 et le 24 mai ou entre le 12 et le 21 novembre? Dans le calendrier celtique, le châtaigner est votre arbre protecteur. Adoptez-en un et soyez à l’abri votre vie durant !

Jules César et Charlemagne > L’auteur romain Tite-Live (né en 59 av. J.-C.) raconte qu’à l’époque de l’invasion de la Gaule par Jules César, l’armée incendiait les forêts de châtaigniers pour affamer les populations locales. On prétend également que Charlemagne aimait manger des châtaignes rôties en buvant du vin...